Pisciculture, aquaponie

L’alimentation est la première des médecines, dit-on… Et pourtant les habitudes alimentaires ont considérablement changé et le constat est inquiétant.
L’équilibre (glucides , protéines , lipides , vitamines et minéraux ) d’une alimentation saine est fortement impactée par la vie moderne.

L’agriculture qui désigne l’ensemble des activités qui nous permet de se nourrir devient vulnérable aux changement et aléas climatiques, à la surexploitation des ressources, est concurrencée par d’autres usages des sols (urbanisation , réseaux de communication , emprises industrielles et commerciales..)
De nouveaux systèmes alimentaires durables doivent être mis en place qui privilégient les circuits courts, les aliments sains, la traçabilité, le respect de l’environnement.
Ces valeurs sont largement plébiscitées par les consommateurs.

Schéma de l’aquaponie

L’aquaponie

L’aquaponie qui est l’association symbiotique de la pisciculture et de la culture des fruits et légumes en circuit fermé répond à ces valeurs.
Ce sont les excréments des poissons transformés par une action bactériologique naturelle (le cycle de l’azote ) qui nourrissent les plantes .

Cette pratique remonte à plus d’un millénaire, en Chine notamment dans les rizières et en Amérique Centrale chez les Incas et les Aztèques .
Les gains de l’aquaponie sont nombreux : rendements multipliés et donc moins de surfaces nécessaires , importante économie d’eau , pas d’intrants de produits chimiques et , contrairement aux idées reçues , le bon goût des aliments et bien sûr la production de poissons sains avec la grande valeur de leurs protéines et lipides.

Agriculture et alimentation sont un enjeu mondial. Quelles seront nos réponses ? Une ferme aquaponique en Chautagne ?