La Coopérative de fruits du Tremblay ( Savoie) 73290 La Motte Servolex a subi en 2019, et pour la première fois, des dégâts importants sur les cultures de pêches, poires, et pommes causés par la punaise diabolique (Halyomorpha Halys), originaire d’Asie de l’Est et jusqu’alors méconnue du terroir français.Celle ci pique les fruits pour se nourrir, le fruit réagit en fabricant une sorte de liège entraînant des déformations de celui-ci.

Vous êtes attachés à la qualité des fruits que vous consommez, au respect de la bio-diversité et de l’environnement en général, et il est important pour vous de consommer local.

Alors aidez-les en participant à cette cagnotte !

Pour lutter contre cet insecte invasif et préserver l’environnement et la qualité des fruits, il est nécessaire de réaliser une expérimentation biologique pour mieux le connaître et ainsi mieux le contrer.

Ainsi, les producteurs de la Coopérative du Tremblay souhaitent investir en 2020  d’urgence  dans des expérimentations coûteuses telles que:

  • des pièges à phéromones 
  • des filets « halte insectes » 
  • l’installation de poulaillers mobiles (la poule mange les punaises au sol) 
  • une protection du verger avec des essences de plantes, des huiles essentielles 

 

Cette expérimentation serait réalisée sur 10 hectares de vergers. Si elle s’avérait concluante elle serait ensuite poursuivie sur l’ensemble des surfaces exploitée par les coopérateurs, voire étendue aux autres départements par le biais du Syndicat des Fruits de Savoie.

Soucieux de préserver l’environnement et la qualité des fruits, les producteurs espèrent par cette lutte biologique éviter d’avoir à réaliser une lutte chimique, qui mettrait à mal tout le travail accompli ces 20 dernières années à la réintroduction et la préservation des auxiliaires, tels que les coccinelles, syrphes, anthocoris et typhlodromes, base de notre lutte intégrée et raisonnée.

La Coopérative du Tremblay : ici

Plus de détails : ici